Retour

L’entreprise du jour

Retranscription du 14 Décembre 2018


C’est l’entreprise du jour et c’est Anaïk : une entreprise basée à Villeneuve d’Ascq et spécialisée dans le cadeau promotionnel.



( Nicole Buyse)


Cette société conçoit et fait fabriquer des cadeaux professionnels. Il peut s’agir de bagagerie, d’électronique ou de déco que ses clients offrent pour inciter les consommateurs à l’achat. Et les clients d’Anaïk sont pour la majorité des grandes marques de cosmétique ou de parfumerie telles que Clarins, L’Oréal ou LVMH, mais également des distributeurs, des enseignes de grande distribution ou encore des compagnies aériennes qui remettent ces petits cadeaux aux clients des première et busienss class. Frédéric Delloye, qui a fondé cette société en 1973, nous donne des exemples.



(Frédéric Delloye)


Dans le domaine de la cométique – parfumerie, le plus courant c’est d’avoir une petite trousse offerte quand on achète un parfum, à l’occasion des fêtes de fin d’année ou de la fête des mères. On retrouve également des cadeaux plus volumineux, comme des sacs de plage quand on achète des soins ou des crèmes solaires. Dans les enseignes régionales, on va trouver les hypers, on va trouver Auchan, Système U en dehors de la région…

(Nicole Buyse)


Pour Système U, par exemple, Anaïk avait conçu et fait fabriquer, à 350 000 exemplaires, une glacière que l’enseigne a fait gagner à ses clients fidèles, l’année dernière, au moment de la fête des pères. Anaïk fait fabriquer tous ces cadeaux en Chine, via une centaine de fournisseurs, contrôlés par ses équipes basées sur place.

(Animateur)


La société s’internationalise, Nicole…

(Nicole Buyse)


Oui, elle ouvert, il y a 3 ans, un bureau à New-York, où là aussi elle conçoit les campagnes de promotion. Elle compte des représentations commerciales à Londres et Dubaï. Et là, elle vient tout juste de racheter Trade Partners, une société de Hong-Kong qui a la même activité qu’elle et avec qui elle va pouvoir faire jouer les synergies, notamment sur les clients commun comme par exemple l’enseigne de cosmétique L’Occitane. Frédéric Delloye nous explique comment va pouvoir jouer la complémentarité entre les équipes.

(Frédéric Delloye)


On va travailler tous ensemble dans l’intérêt de notre client. On aura une visualisation globale des programmes de fidélisation que l’on peut proposer à l’Occitane. Mais néanmoins, on aura des déclinaisons locales parce que les attentes d’une consommatrice américaine ne sont par les mêmes que les attentes d’une consommatrice japonaise.

( Nicole Buyse)


Cela va lui permettre aussi de se déployer plus facilement au Moyen-Orient et en Afrique, terrain de jeu de Trade Partners. Anaïk emploie 104 personnes dont 40 au siège de Villeneuve d’Ascq.